Arcanum-fr Index du forum Arcanum-fr
Le forum de la communauté Arcanum
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des membresListe des membres   Groupes d’utilisateursGroupes d’utilisateurs   InscriptionInscription 
 ProfilProfil   Se connecter afin de vérifier vos messages privésSe connecter afin de vérifier vos messages privés   ConnexionConnexion 

Philosophie
Aller à la page Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12
 
Publier un nouveau sujet   Répondre au sujet    Arcanum-fr Index du forum -> J'ai rien à dire...
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Alendir



Inscrit le: Sam 16 Déc 2006
Messages: 40

MessagePublié le: Lun Juin 18, 2007 10:20 pm    Titre du sujet: Répondre en citant

Topic intéressant… Je me suis farci les dix pages, parfois en survolant un peu. Certaines paroles d’Eoliad me rappellent un ami qui a tenté de se suicider, j’ai l’espoir secret que ce n’est pas son cas. D’ailleurs cet ami a le même âge, 16 ans, et moi aussi. Sur le bac de français d’ailleurs, je crois que tu as un peu fait de hors sujet, mais moi de même ^^ J’ai déjà oublié ce que j’ai mis… Ah oui, que nos instincts primitifs étaient encore là d’où l’apparition de déséquilibres dans notre système conçu pour des gens honnêtes, qu’il y avait de l’espoir car l’humanité progresse rapidement, et quelques choses qu’on va retrouver dans la suite de ce post.
Bon, j’aime faire les mises au point et analyser les actes de chacun, alors allons : mes convictions qui n’engagent que moi :
-Eoliad s’attaque à ses confrères et à leur « obsession » des relations sexuelles parce qu’il est jaloux de leur insouciance et du fait qu’ils se procurent plus de plaisir en toute simplicité que lui en se désespérant. Que ce soit lui ou les autres élèves, tous sont en manque de repères, ils tentent simplement de faire leur chemin par des moyens différents. Personnellement, je pense que désespérer sur des choses dont on n’a pas prise est inutile : l’humanité est comme elle est, c’est un fait, et chacun sait déjà qu’avec ses petites contributions (faire des dons, lier des relations amicales, faire partie d’association diverses, faire des critiques constructives et des félicitations aux gens qui les méritent voire les méritent pas) on peut la faire progresser dans la limite de ses moyens, bien que rien ne nous y oblige. De même je pense qu’il est inutile d’avoir peur des choses inévitables, comme la mort, cela ne peut que nous pourrir la vie. Le rôle des « mauvais » sentiments était au départ notre protection, il faut qu’il le reste, pas qu’il nous enfonce.
-Le cynisme, c’est bien quand on s’en sert de soupape pour décharger son agressivité, sa colère, sa haine, son désespoir, mais il ne faut pas qu’on se serve de ça comme moteur, sinon c’est le cercle vicieux. On prend un certain plaisir à se plaindre, mais j’aurai intuitivement tendance à dire qu’il vaut encore mieux le prendre en se vantant.
-Pour en revenir à vos critiques de philosophes sur ceux qui ne réfléchissent pas, ceux qui se posent pas trop de questions ne trouvent simplement moins de plaisir aux réflexions philosophiques qu’à vivre tranquillement leur vie, c’est une philosophie différente. N’est-ce pas flatter notre égo et s’estimer supérieur que de dire que les autres sont des moutons qui ne réfléchissent pas ? Si cela ne les gêne pas, et que certains en tirent bénéfices, tout le monde est heureux. Serions-nous alors jalaoux de ceux qui abusent le système et utiliserions-nous ce sentiement pour ramener plus d’égalité ? Mouai, je sais pas si la fin justifie les moyens, ils finissent par nous avilir. Et en quoi sert-il d’être philosophe si pour en tirer quelque chose (car à part du réconfort pour certain, vos réflexions de servent pas à grand-chose à part développer un peu vos liaisons neuronales mais autant le faire sur des trucs joyeux) il faut se moquer de ceux qui ne le sont pas et les regarder de haut ? Restons modestes. Je pense que tous ceux qui s’estiment philosophes mais qui méprisent les autres sont moins sages que ces autres, parce qu’ils se surestiment et que c’est la première erreur à ne pas commettre.
-Quant au destin, j’y crois, d’une certaine manière. Non pas avec le principe d’une entité supérieure qui guiderait nos actes, mais d’une multitude de facteurs qui nous conditionnent et nous amènent à agir. Si quelqu’un revenait dans le passé sans rien toucher et interargir, il est probable que rien de changerait. Du moins la majorité des gens le pensent. Si c’était le cas, cette théorie serait exacte. Dans nos avenirs, il y a comme causes de ce qui va se passer une part d’acquis et d’inné. Nous pouvons agir sur l’acquis, en faisant des rencontres avec des gens constructifs, et en maintenant en nous un espoir qui nous poussera mieux que le désespoir.
-Et puis vous critiquez l’humanité, mais elle évolue. Ce qui nous différencie des autres bêtes, c’est simplement la rapidité de notre évolution ! Certes notre cerveau émotionnel, qui conserve nos réflexes préhistoriques, a encore une emprise forte sur nous, mais notre raison ne cesse de se développer, et peu d’animaux sont aussi doués d’empathie que nous. Ils ont leur instinct d’entraide, parfois bien plus développé que chez nous (comme les fourmis), mais il est tout à notre honneur de justement remplacer un désir ancestral d’individualisme par des sentiments humains comme la compassion. Bien sûr, certains diront que ça marche aussi pour la cruauté, que les hommes le sont plus que les animaux. C’est simplement que les hommes sont plus intelligents. Une fourmis n’est pas cruelle, un chat un peu, un homme beaucoup, mais l’homme peut aider le chat et la fourmis en les adoptant (si, y’en a qui mettent des fourmilières dans des aquariums). Je pense que l’homme est plutôt voué à une grande empathie qu’à une grande cruauté, car la première est bien plus populaire et sujette à la propagande (ex : les fillms de disney^^). Mais ne sous-estimons pas les animaux, qui ont leur propre forme de langage d’ailleurs, comme l’ont montré des expériences scientifiques, y comprit pour les plantes. Ils évoluent simplement moins vite que nous. Les fourims sont arrivées à un stade assez avancé mais il leur a fallu des millions d’années, nous quelques milliers. Bref.
D’autres de mes points de vue sur les questions précédemment soulevées :
-La beauté est une illusion de l’esprit qui sert à nous attirer vers ce qui est le meilleur pour nous. Elle est issue de notre cerveau et si elle nous parait parfois abstraite, elle devait servir au départ à associer ce qui est bien pour nous ou pas. Les femmes préfèrent en général els hommes musclés parce qu’ils sont plus à même de les protéger (elles le font inconsciemment, c’est un très vieux réflexe). Enfin je crois, je suis fatigué et je ne réfléchis plus trop…
-Le langage est la base de tout développement intellectuel. On a un langage entre membres de la même espèce, mais aussi avec l’environnement : nos sens servent à ça. Sans aucun sens, aucun développement intellectuel, presque aucune intéraction possible, et il n’y aurait que des organismes unicellulaires. J’aime bien cette idée, qu’on communique avec d’autres créatures mais aussi avec l’environnement…
-Comme il a été dit, je pense que le fondement de notre société n’est pas forcément mauvais, mais que le système ne peut pas bien fonctionner tant qu’il ne prend pas suffisamment en compte la corruption et ses failles humaines.

Enfin, analyse des raisons qui m’ont poussées à écrire ce message : décharger mon agressivité. J’ai eu mon lot de gens suicidaires et je suis arrivé à mon propre point de rupture (crises d’angoisse) du coup je suis forcé de grogner pour m’en sortir même si je préfèrerai aider Eoliad… désolé. Si je peux te donner des conseils, c’est continuer à chercher à discuter avec les autres comme tu le fais, et à lier connaissance avec des gens pour éviter de ressasser trop d’idées noires. Realitivise aussi, et sois un peu égoïste si tu te soucie tant de l’avenir de l’humanité puisque tu dis toi-même que tu n’y changeras rien, donc pas la peine de désespérer pour rien. Fais du sport et pratique la méditation, ça peut aider. Lie connaissance, et exprime-toi au maximum. Fixe-toi des objectifs raisonnables, cherche des amis… Essaie de remplacer tes pensées noires pas des choses plus positives.
Enfin, je salue cosmo et les autres qui font preuve d’une certaine sagesse.
_________________
Le mot court est plus long que le mot long, c'est dingue, non?
Il est fatigant de dormir.
Alendir
Revenir en haut
Voir le profil de l’utilisateur Envoyer un message privé  
Ytebrule



Inscrit le: Sam 23 Avr 2005
Messages: 577
Localisation: Gard (30)

MessagePublié le: Mar Juin 19, 2007 10:47 am    Titre du sujet: Répondre en citant

Citer:
-Le langage est la base de tout développement intellectuel. On a un langage entre membres de la même espèce, mais aussi avec l’environnement : nos sens servent à ça.


Et comment est-on sûr que nos sens ne nous trompent pas, comme prétendait Descartes ? Ca arrive fréquemment pourtant, regarde les illusions d'otpique...

Bon allez j'arrête de faire mon pseudo intellectuel

Toujours est-il que mes points de vue se trouvent souvent a l'opposé des votres notamment sur la question de l'humanité, destin et tout...

Bienvenue en tout cas
Revenir en haut
Voir le profil de l’utilisateur Envoyer un message privé [ Invisible ]
Alendir



Inscrit le: Sam 16 Déc 2006
Messages: 40

MessagePublié le: Mar Juin 19, 2007 12:11 pm    Titre du sujet: Répondre en citant

Merci.
Je n'ai en aucun cas dit que nos langages quels qu'il soient sont tout à fait justes. Notre cerveau peut mal interpréter ou créer des signaux. Par exemple un gars enfermé dans un congelateur en panne pourra se sentir frigorifié s'il pense qu'il est en fonctionnement: c'est la domination de notre cerveau émotionnel et de notre imagination parfois angoissée sur notre raison (qui est attachée aux sens). Je disais juste que nous communiquons avec l'environement, et que sans ça, on serait mal. Bien sûr que nos sens peuvent nous tromper, je crois que c'était en partie sur ça qu'était basé le premier matrix, avec l'idée que nous vivons dans une illusion. De même qu'on peut mal interpréter les paroles de quelqu'un. Mais de manière générale, je pense que nos langages ont un rôle positif et donne lieu à plein de stimulis dans notre petite frimousse (en ce moment même, par exemple). J'ai lu quelques part qu'il y a quelques siècles ont avait laissé des enfants être élevés dans le silence, sans que personne ne leur parle... Ils n'ont pas été super bien après. Il leur fallait de l'affection qui passe en partie par le langage, et sans langage, beaucoup moins de développement neuronal.

Il y a une question que je me pose depuis un certain temps et qui a ressurgi : quelle est la relation entre notre visage (notre figure, nos traits), et notre personnalité? On connaît tous des visages voire des silhouettes types. Personnellement, j’ai une tête d’intello et on peut dire que j’en suis un. D’autres ont des têtes d’imbéciles et parfois le sont. Je me pose la question si c'est l’allure de notre visage qui crée notre personnalité à travers le regard des autres, ou si c’est notre personnalité qui crée nos visages. Il y a peut-être un peu des deux… Ou alors c'est du hasard complte, puisqu'il y a des exceptions bien sûr, mais je ne penche pas seulement sur cette dernière hypothèse.
_________________
Le mot court est plus long que le mot long, c'est dingue, non?
Il est fatigant de dormir.
Alendir
Revenir en haut
Voir le profil de l’utilisateur Envoyer un message privé  
Ytebrule



Inscrit le: Sam 23 Avr 2005
Messages: 577
Localisation: Gard (30)

MessagePublié le: Mar Juin 19, 2007 12:38 pm    Titre du sujet: Répondre en citant

Pour le rapport traits/personnalité, tout ce que je peux dire c'est que l'on s'efforce de ressembler a ce que l'on veut être (bah oui, sinon pourquoi on aurait les cheveux de telle longueur plutot que telle autre, pourquoi on s'habillerait comme ça...)

De toute facon, notre visage est matériel, contrairement a notre personnalité, et notre visage est defini dès la naissance... Je pense que notre tête n'a pas grand chose a voir avec notre personalité. Notre look, oui c'est sûr, maintenant nos traits je pense que c'est quelque chose a part, qui depend notamment de la génétique : je pense qu'il n'y a donc pas ou très peu de rapport avec notre personalité. Ce qu'il y a, c'est qu'on classe les gens dans des catégories, mais ca c'est par rapport au look plus qu'aux traits : exemple, un "intello" comme tu dis sera peut etre vu comme un gars au visage allongé, cheveux courts mais pas trop et portant des lunettes.
Un métalleux sera vu comme une espèce de rustre aux cheveux longs un peu crades, avec piercing et boucle d'oreille.

Enfin j'exagere a peine, mais en gros, je pense que nos traits n'ont rien a voir avec notre personalité, on l'assimile plutot a notre allure.
Revenir en haut
Voir le profil de l’utilisateur Envoyer un message privé [ Invisible ]
Alendir



Inscrit le: Sam 16 Déc 2006
Messages: 40

MessagePublié le: Mar Juin 19, 2007 1:35 pm    Titre du sujet: Répondre en citant

lol, pas faux. Mais par exemple quelqu'un qui sourit tout le temps ou qui aborde une mine sérieuse modifiera peut-être son visage.
Ce que je voulais soulever comme question, c'est aussi si, par la réaction des gens qui voient notre visage, on ne devient pas ce à quoi s'attendent les gens.
_________________
Le mot court est plus long que le mot long, c'est dingue, non?
Il est fatigant de dormir.
Alendir
Revenir en haut
Voir le profil de l’utilisateur Envoyer un message privé  
Ytebrule



Inscrit le: Sam 23 Avr 2005
Messages: 577
Localisation: Gard (30)

MessagePublié le: Mar Juin 19, 2007 5:36 pm    Titre du sujet: Répondre en citant

Oula, je pense que si je reponds a ca j'y repondrai demain, la j'ai debroussaillé une bonne partie de l'aprem, mes allergies sont en train de me tuer, et du coup je peux pas reflechir...
Revenir en haut
Voir le profil de l’utilisateur Envoyer un message privé [ Invisible ]
Eoliad, Miroir de la nuit



Inscrit le: Mar 28 Juin 2005
Messages: 822
Localisation: Avignon / Les Terres d' Haholith

MessagePublié le: Jeu Juin 21, 2007 1:39 pm    Titre du sujet: Répondre en citant

Ouah...

Qui aurait prédit que ce topic serait aurait productif ? Cela me fait bien plaisir... :D

Alendir : Depuis que j'ai écrit ces lignes de la page 1, j'ai beaucoup changé, découvert de nouvelles choses, fait des connaissances (dont une très... particulière et importante). J'ai rencontré une personne très... (je ne sias pas comment le dire). Toujours est-il que j'ai appris à son contact beaucoup de choses et que cela s'est accompagné de deux choses : espoir et souffrance... (Non, ce n'est pas paradoxal). En tout cas, tes remarques m'apparaissent comme très pertinentes.
Et puis au fait, Alendir, même si récemment j'ai failli faire une.. bêtise (genre marcher sur la barrière d'un pont alors que la rocade passe à vingt mètres en contrebas) parce que je n'allai pas bien du tout et que j'avais des... problèmes dirons-nous, ça va mieux maintenant.

Je dirai juste que je suis entré dans un autre univers que je ne connaissais pas et dont l'existence-même m'aurait paru impossible quelques mois auparavant.

Je crois (et peut-être est-ce une prétention) savoir ce qu'est l'Espoir... C'est déjà ça...

Voilà.
_________________
"Noli me tangere"
Revenir en haut
Voir le profil de l’utilisateur Envoyer un message privé [ Invisible ] MSN Messenger
Alendir



Inscrit le: Sam 16 Déc 2006
Messages: 40

MessagePublié le: Jeu Juin 21, 2007 10:35 pm    Titre du sujet: Répondre en citant

Je comprend parfaitement, tu me rappelle vraiment quelqu'un...

Je crois que je sais de quoi tu parles quant à cette personne qui t'a rapportée de l'espoir et de la souffrance, disons que j'ai moi-même un peu joué ce rôle avec quelqu'un...

Enfin content que tu aille mieux Effectivement, nos opinions positives ou négatives de notre monde dépendent du point de vue où l'on se place, et il suffit de rencontrer la ou les bonnes personnes pour changer notre regard. C'est bien, je suis heureux pour toi.
_________________
Le mot court est plus long que le mot long, c'est dingue, non?
Il est fatigant de dormir.
Alendir
Revenir en haut
Voir le profil de l’utilisateur Envoyer un message privé  
Eoliad, Miroir de la nuit



Inscrit le: Mar 28 Juin 2005
Messages: 822
Localisation: Avignon / Les Terres d' Haholith

MessagePublié le: Sam Juin 23, 2007 3:35 pm    Titre du sujet: Répondre en citant

Sic...


_________________
"Noli me tangere"
Revenir en haut
Voir le profil de l’utilisateur Envoyer un message privé [ Invisible ] MSN Messenger
Gorka



Inscrit le: Jeu 5 Mai 2005
Messages: 531

MessagePublié le: Ven Aoû 24, 2007 11:32 am    Titre du sujet: Répondre en citant

Me revoici, je suis content de constater que ce topic fonctionne toujours !

En passant, bonjour à toi, Alendir !

La question que tu pose, en soulève également pour moi plusieurs autres :


  • la personnalité : il a été dit que la personnalité n'est pas matérielle... Je suis d'accord si on se rapporte à la psychologie pure, c'est à dire à un mode de penser, ...
    Mais un comportement n'est -il pas perceptible matériellement, puisqu'il consiste à agir en réaction à un événement sensible ( sensible dans le sens qu'il est perceptible par nos sens ) ?
  • donner aux gens une personnalité d'après leur physique, est-ce conforme à l'éthique ? On pourrait dire que cela ne fait qu' "enfermer" une personne dans un comportement...
  • Certains, par contradiction, par rébellion ou je ne sais quoi, pourraient du coup se comporter de manière opposée, tandis que d'autres se feraient influencer, et agirais donc par une sorte de conformisme... Où serait donc la liberté du comportement social ?


Bref... je vais m'arrêter là pour les questions...

En tout cas, rapport à la tienne, il me semble aussi que le comportement d'une personne influe sur son physique :

pour prendre un exemple -type et facile ;
un "intello" (ou un asocial ) qui préfère lire des bouquins plutôt que jouer au rugby ne développera pas sa masse musculaire qu'un sportif qui passe son temps sur le terrain - ou en salle de body-building, dès qu'il n'est plus dans un stade...
Ca contribue à former un physique.

Il n'y a pas que l'hérédité qui joue : son corps, on le forme durant toute sa vie.. Par son comportement.
_________________
visitez mon blog de rôliste, découvrez-y mon JdRa !
Revenir en haut
Voir le profil de l’utilisateur Envoyer un message privé   MSN Messenger
Alendir



Inscrit le: Sam 16 Déc 2006
Messages: 40

MessagePublié le: Sam Sep 08, 2007 6:24 pm    Titre du sujet: Répondre en citant

Rebonjour à tous. Eoliad, tu as eu tes résultats en français? Dis-moi, tu n'habites pas près de lyon par hasard?

" la personnalité : il a été dit que la personnalité n'est pas matérielle... Je suis d'accord si on se rapporte à la psychologie pure, c'est à dire à un mode de penser, ...
Mais un comportement n'est -il pas perceptible matériellement, puisqu'il consiste à agir en réaction à un événement sensible ( sensible dans le sens qu'il est perceptible par nos sens ) ? "

je n'ai pas trop compris. Si c'est ce que je pense, il est certain que des gestes inconscients traduisent notre comportement (des scientifiques ont trouvé quelle partie du cerveau les font s'effectuer) et qu'automatiquement, nous pouvant décrypter les gestes des autres comme autant d'indices sur leur état mental du moment.


"donner aux gens une personnalité d'après leur physique, est-ce conforme à l'éthique ? On pourrait dire que cela ne fait qu' "enfermer" une personne dans un comportement... "
C'est clair que ça n'aide pas les gens à évoluer. Effectivement, si tous le monde se comporte avec quelqu'un en le prenant pour un imbécile, il y a toutes les chances pour qu'il le devienne ou que son cas s'aggrave. Même s'il ne se rend aps compte tout à fait du comportement des autres, inconsciemment, il y perdra son égo, son assurance, sa confiance. Et vice-versa.

" Certains, par contradiction, par rébellion ou je ne sais quoi, pourraient du coup se comporter de manière opposée, tandis que d'autres se feraient influencer, et agirais donc par une sorte de conformisme... Où serait donc la liberté du comportement social ? "
En effet, certains se rebellent et tentent se montrer qu'ils ne sont pas ce qu'ils paraissent (et c'est heureux). Mais pour le reste... Il est clair que le regard des autres est important pour la création de notre personnalité. Si les gens nous font confiance, et si on réussit la tâche qu'ils nous ont confiée, notre propre confiance en nous grandira par exemple. De même, le regard de la société influe: les fils et filles de riches sont un peu conditionnés pour afficher leurs atours, leur richesse, se vanter, être sûr de soi. les autres tenteront de les imiter (en portant des marques) ou de créer leurs propres bandes, territoires, valeurs (créations de bandes).
_________________
Le mot court est plus long que le mot long, c'est dingue, non?
Il est fatigant de dormir.
Alendir
Revenir en haut
Voir le profil de l’utilisateur Envoyer un message privé  
Eoliad, Miroir de la nuit



Inscrit le: Mar 28 Juin 2005
Messages: 822
Localisation: Avignon / Les Terres d' Haholith

MessagePublié le: Mar Sep 11, 2007 8:45 pm    Titre du sujet: Répondre en citant

Heu... Je suis en deuxième année de droit à l'université d'Avignon... J'ai eu mes résultats il y a longtemps...

Ah la la... Il y a de ces sortes de choses contre lesquels nous ne pouvons lutter et qui nous submergent complètement...

En fait, la vie est étonnante, non ?
Je m'en rends chaque jour un peu plus compte et même les moments les plus critiques (surtout ceux où l'on est à deux doigts de ... L'instant éphémère où l'on est sur cette barrière, debout et que l'on réalise avec ce qu'il nous reste d'esprit qu'il nous été impensable il y a quelques semaines de se trouver à cette endroit, juste au bord du vide... Mais bon...)

Le bonheur où le désespoir, ce n'est pas l'état qui importe, c'est l'intensité de l'émotion qui nous envahit que cette émotion soit positive ou négative.
Je parle en connaissance de cause. Même ces soirs-là où l'on est recroquevillé dans son lit en pleurant sans pouvoir s'arrêter. Ce n'est pas quelque chose d'heureux mais cela nous permet de réaliser que l'on est vivant...
Bien que ce que j'appelle encore cet évènement " ce quiest arrivé ce soir-là" de cette manière parce qu'il est toujours aussi difficile d'arriver à en parler, ça va (en tout cas pour ce soir) mieux.
Je sais que je ne suis pas sur un forum de psychologie ou de philosophie mais puisque je voudrais en parler (d'un point de vue philosophique et humain) et que certaines personnes semblent s'y "intéresser" (quel mot affreux pour une telle chose)...
Je souhaite toujours, dans ces moments-là, regarder le désespoir dans les yeux (si l'on peut dire) et c'est une chose qui me soulage. Ne pas rester avec un vague malheur dans le coeur.
Cela permet de se sentir vivant parce que (dans mon cas du moins), l'on se sent mort à l'intérieur (on sent que son "âme" se meurt puis est morte) et son être se réduit à n'être qu'un organisme fonctionnel (juste un coeur qui bas et deux jambes qui marche alors que l'esprit est anéanti).

* referme la page égocentrique sur son desespoir et sur V*****... *

La société... J'avais présenté un exposé en terminal sur la relation à autrui...

L'esprit de conformisme : Ce qu'on pourrait appeller "l'esprit d'une société" (résultant en fait de l'amas des volontés individuelles avec des parties conscientes et d'autres appartenants à l'inconscient collectif) à la lourde tâche d'organiser la société.
Ce qui suit est ma propre théorie donc relative et ne prétend pas être la vérité :

La société humaine obéit à un axe fondamentale : l'Ordre. Quintessence de la société humaine. Ces rapports hiérarchiques entre les hommes se retrouvent dans tout les milieux.
Dès lors, il est bien plus aisé de contrôler un "tout" homogène qu'une multitude d'individus agissant de multiples manières. Il s'agit donc de créer une norme (comportements, habitudes, vêtements, ...)
Une liberté du comportement sociale ? Oui mais sujette à des sanctions (dans les deux sens)
Ainsi, celui qui se comporte différemment n'obtiendra que rejet tandis que celui qui se conforme sera reçu au sein de la société.

Fini pour ce soir, je vais regarder "Epouses et concubines" de Zhang Yimou.
Bonne nuit les gens...
_________________
"Noli me tangere"
Revenir en haut
Voir le profil de l’utilisateur Envoyer un message privé [ Invisible ] MSN Messenger
Afficher les messages depuis:   
Publier un nouveau sujet   Répondre au sujet    Arcanum-fr Index du forum -> J'ai rien à dire... Heures au format GMT + 1 heure
Aller à la page Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12
Page 12 sur 12

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas publier de nouveaux messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Translated by phpBB.fr © 2007, 2008 phpBB.fr